Quelques sauvages comestibles

Le début du printemps est LA saison des salades sauvages. Profitez d'un petit rappel de saveurs et de textures moins normalisées, moins "propre en ordre"... Les plantes ci-dessous sont faciles à identifier et peuvent être consommées sans modération. En ce moment, l'une des rares plantes sauvages dangereuse est le fameux gouet (arum pied-de-veau, photo en bas de page), dont les feuilles luisantes et souvent tachetées peuvent être confondues avec des épinards sauvages, de l'oseille ou à la rigueur de l'ail des ours : en cas de doute, abstenez-vous !
     


Une petite galerie de portraits    (photos prises le 20 mars, dans mon jardin. JF)


Le pissenlit :



L'ortie:



Le gaillet mou (Galium mollugo) :

   

Le coquelicot:



L'achillée:

   

L'égopode:

      


Le plantain:



La ciboulette:



La mélisse:



L'oseille :



La silène enflée :







*****   Mise en garde : celle-ci n'est PAS comestible !
 Le fameux Gouet (Arum Pied-de-Veau) :